Frontière.S : une réflexion citoyenne territoriale

« Frontière.S »

La genèse  : Depuis plusieurs décennies, les communes du Bas-Salève Françaises et Suisses échangent sur leurs problématiques transfrontalières communes. En octobre 2015, les élus de Veyrier, Bossey, Troinex, Collonges-sous-Salève, Bardonnex et Archamps se sont rencontrés .C’est lors de ce rendez-vous qu’est né, le souhait d’organiser de mars à juin 2018, une réflexion citoyenne territoriale et une célébration de nos «Frontière.S».

Pour le projet : les communes ont été réunies en binômes (Collonges avec Troinex ; Bossey avec Veyrier ; Archamps avec Bardonnex) et chaque commune de ces trois  tandems a eu pour tâche de présenter, soit  l’exposition,  soit la projection de mini-films.

Concernant notre binôme, c’est Collonges qui a accueilli l’exposition tandis que Troinex a assuré la projection de courts-métrages L’exposition qui parle des frontières diverses est conçue et réalisée par le Musée national de l’Histoire de l’Immigration. Elle est destinée au public scolaire mais également aux adultes et  a été présentée  à la salle des fêtes de Collonges du 16 avril au 2 mai 2018.La dizaine de courts-métrages de 10 minutes chacun ont été conçus par Paysalp et ont été  projetés par la commune de Troinex du 23 avril au 6 mai 2018. Ces films abordent de façon très ludique tous les problèmes que peuvent soulever cette chère frontière qui concerne et impacte notre vie quotidienne dans nos six  communes.

Le point d’orgue de ce projet transfrontalier est un grand spectacle de danse (toujours sur le thème de la frontière) présenté  le samedi 2 juin 2018 à Bardonnex .flyer_frontiere_

Comme les autres associations de « Mémoire » des six communes suisses et françaises impliquées dans  le « projet Frontières » l’APEC,  en binôme avec la bibliothèque Paul Tapponnier ont,  pour animer, l’exposition itinérante réalisée et prêtée par le Musée national de l’Histoire de l’Immigration,  essayé  d’en synthétiser les mots clefs, et accroches. Notre but,  illustrer cette exposition de qualité pour qu’elle soit accessible à tous les publics  mais surtout aux scolaires….  sans pour autant en diluer le propos humaniste! Comme exemples, des faits ou témoignages  tirés de la vie collongeoise ou environs ont servi d’éclairages à sa compréhension. On a pu y  voir, en ajout à la présentation de base,  cinq tableaux et un témoignage filmé qui sont venus comme en miroir, avec l’exposition parler, du moins c’était  notre souhait,  de la plus simple façon  possible de cette « chose »  complexe qu’est une  frontière! Et quelles sont, pour celles politiques, administratives,  les conséquences, contraignantes ou bénéfiques,  de leurs réalités.

Tout au long des quinze jours d’exposition, ont été accueillies, tour à tour et en binômes transfrontaliers,  huit classes primaires. Les ainés de Troinex et Collonges se sont rencontrés par deux fois (une pour visiter l’exposition et une pour visionner les films) Et l’exposition a été ouverte au public les mardi 24 avril et mercredi 2 mai.

Et pour conclure cette célébration de nos frontières, évènement transfrontalier riche en rencontres. L’APEC, la bibliothèque Paul Tapponnier sous la coordination de la Maison du Salève, vous informe de la sortie « Patrimoine et environnement » du  16 juin 2018 : Une balade transfrontalière : Au fil de la Drize

Une réflexion sur « Frontière.S : une réflexion citoyenne territoriale »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*