La tourbe

Tourbé or not tourbé ? 

Nous ne vous parlons pas de whisky aujourd’hui… mais bien de terreau !

Reconnue pour ses qualités agronomiques, la tourbe est souvent utilisée pour les jeunes plantes qui s’enracinent très vite dans ce substrat retenant l’eau ou pour des plantes acidophiles

En général, dans nos magasins de jardinage, le marketing met donc en avant la présence de tourbe dans les terreaux comme quelque chose de super positif … mais derrière l’extraction de la tourbe, il y a des destructions d’écosystèmes irremplaçables (en Suisse, il ne reste plus que 10% des tourbières d’autrefois! )  et on se prive d’un important puits de carbone (son extraction participe au réchauffement climatique) . En user avec parcimonie (ou s’en passer !), c’est donc les préserver.

Qu’est-ce que la tourbe ?

Longtemps utilisée à la place du bois pour chauffer les maisons, la tourbe est une matière fossilisée non-renouvelable. Elle est principalement constituée de débris organiques (comme la sphaigne) mal décomposés pendant des milliers d’années.

Tourbière de Grande Pile – Haute Saône

La tourbe est extraite des tourbières qui, comme les autres milieux naturels, sont des écosystèmes complexes et fascinants qui participent à la fixation du CO2. La plupart des tourbières se sont formées il y a plus de 12000 ans, après la dernière glaciation.

Une tourbière en bonne santé produit un millimètre de tourbe par an !

 

Et mon terreau ?

                   

La législation a évolué quant à l’usage de la tourbe dans les jardineries, mais diffère encore selon les pays (notamment, entre la France et la Suisse).

Lors de votre achat de terreau, n’hésitez pas à regarder la composition de celui-ci. Pour respecter davantage l’environnement, les composants de certains terreaux ont été revus pour intégrer de la terre noire de Brière ou de la fibre de bois plutôt que de la tourbe.

En effet, la tourbe n’est pas incontournable dans le jardin. Il est d’ailleurs tout à fait possible de se créer un bon terreau « maison » (lien vers https://www.rustica.fr/jardin-bio/comment-se-passer-tourbe-jardin,14093.html ), en intégrant du compost de déchets ménagers ou un terreau de feuilles par exemple.

Bien équilibré et pas tourbé, un terreau fait maison est économique, écologique et efficace… Bon jardinage à tous ! ! et bon à savoir: les plants BIO achetés en godets avec le logo AB ne contiennent pas de tourbe!!

 Pour en savoir plus :

–          Les 3 types de tourbes qui existent :  https://jardinage.lemonde.fr/dossier-893-qu-est-tourbe-utiliser-jardin.html

–          Voyage en photos aux pays des tourbières… (Tout, tout, tout, vous saurez tout sur les tourbières) : http://www.pole-tourbieres.org/IMG/pdf/5846.pdf

–          Visite vidéo d’une tourbière en Suisse avec un biologiste (en 2 minutes chrono !) : https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/serie-sur-la-biodiversite-dans-ce-premier-episode-les-zones-humides-en-peril?id=9675157

–          Pour en savoir plus sur quelques milieux naturels (montagnes, prairies, tourbières et … ville !), leurs écosystèmes et les gestes simplissimes pour les préserver :  La biodiversité en danger en Suisse: « une crise plus grave que celle du réchauffement climatique »